Comment apprendre à jouer du handpan ?

Beaucoup de gens tombent sous le charme du handpan mais hésitent à en acquérir un pour un motif bien précis : ils ont peur de ne pas savoir en jouer !

C’est légitime, car nous sommes habitués aux instruments classiques qui nécessitent des cours de solfège et des années de pratique pour pouvoir commencer à sortir quelques notes mélodieuses… Mais ce n’est pas du tout le cas du handpan.

Soyons clairs, pour jouer de cet instrument comme un pro, il n’y a pas de secrets : il faut beaucoup de pratique. Mais, contrairement à la majorité des instruments de musique, il est très simple de pouvoir commencer à en jouer sans connaissance musicale.

Nous vous expliquons ici comment.

Débuter le handpan

Votre nouveau handpan vient d’arriver, il trône superbement au milieu du salon, vous avez envie de l’essayer mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Placez votre handpan sur une table, asseyez-vous confortablement en face de lui, et découvrez votre instrument :

  • Au centre, vous avez un cercle bombé (apex) ou creusé (inpex) qui constitue une note appelée « ding »
  • Tout autour, vous avez 8 (parfois 7) notes harmoniques.
  • C’est tout !

Maintenant commence la phase la plus importante de votre apprentissage : la découverte du plaisir personnel. N’oubliez jamais que votre but est de vous sentir bien en jouant du handpan, pas de vous en donner en concert devant des milliers de fans médusés par votre talent.

Amusez-vous à jouer des notes, essayer différents doigts, différentes combinaisons, différents rythmes… Il n’y a pas de règles, et pas d’audience pour vous juger.

Cette découverte de l’instrument est souvent bâclée par ceux qui ont envie d’aller trop vite. En général, ce sont les mêmes qui rangent leur handpan définitivement dans leur armoire après seulement quelques semaines en prétextant que « en fait, ce n’est pas aussi sympa que ce que les gens disent ».

Ne commettez pas la même erreur, et prenez le temps d’apprendre à vous faire plaisir avec votre handpan. Encore une fois, il est impossible de « mal jouer ». Toutes les notes que vous faites sont exactes, vous ne pouvez pas vous tromper. 

Vous vous amusez bien, vous arrivez à jouer des notes avec tous les doigts ? Vous vous sentez prêts à jouer des airs plus mélodieux ? Il est alors temps de passer à l’étape suivante.

S’améliorer et maîtriser les rythmes de bases

À partir de maintenant, vous pouvez commencer à vous initier aux différents rythmes et mélodies. C’est le moment pendant lequel vous allez acquérir la dextérité pour jouer les notes de votre choix, mais aussi la coordination nécessaire pour tenir un rythme.

Il est alors difficile, voire impossible, de continuer à apprendre tout seul et vous devrez suivre les conseils d’un professeur. Pour ce faire, vous avez trois options :

  • Prendre un cours particulier, que ce soit avec un professeur certifié (méthode conseillée) ou avec un ami « qui s’y connaît » (il peut aider au début).
  • Suivre un tutoriel gratuit sur internet.
  • Suivre un cours en ligne payant.

Laquelle est la meilleure option ? Cela dépend entièrement de vous, de vos objectifs, de votre niveau, et de votre budget.

Mieux vaut commencer avec un tutoriel gratuit, qui vous permet de vous faire une idée de ce que sont les différents rythmes et notes, sans avoir à ouvrir le porte-monnaie. Une fois que vous vous sentez bien avec les bases, il peut alors devenir intéressant de faire appel à un professionnel.

Le cours particulier offre l’énorme avantage d’avoir quelqu’un à ses côtés, qui peut donner des conseils personnalisés et aider à détecter les erreurs et mauvaises habitudes.

Le gros avantage du cours en ligne est la possibilité de répéter vingt fois la même leçon si vous le souhaitez, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, selon votre programme.

Pendant cette phase, le plus important est la régularité. Vous devez jouer, essayer, apprendre et emmagasiner des connaissances jusqu’à ce que cela devienne naturel. C’est ainsi que vous allez avoir les bases nécessaires pour aller plus loin.

NOTE : Attention, les cours et tutoriels qui vous intéressent sont ceux qui s’adressent aux débutants, pas (encore) aux intermédiaires ! 

Aller plus loin avec un handpan

Si vous avez bien suivi les deux premières étapes, vous avez appris à vous faire plaisir en jouant du handpan, mais aussi à comprendre les règles de bases pour pouvoir en jouer. Cela semble peu, mais tous ceux qui pratiquent réellement de cet instrument vous confirmeront à quel point ces deux étapes sont essentielles si vous souhaitez aller plus loin.

Maintenant, vous pouvez vous lancer dans les cours et tutoriels de niveau intermédiaire à confirmé, pour apprendre des rythmes plus avancés, les principes de la composition d’une mélodie, les techniques de jeu, les effets possibles… tous les petits plus qui font les grands joueurs de handpan.

C’est une étape pendant laquelle vous allez pouvoir affiner votre style. Certains exercices vous paraîtront simples, d’autres plus difficiles. Certains sons et mélodies vous sembleront extraordinaires, d’autres décevants. L’important c’est de les connaître, de les maîtriser, et de commencer à personnaliser votre musique.

À ce niveau, vous pouvez déjà vous vanter d’être un joueur de handpan, capable de jouer de nombreux airs et d’improviser de nouvelles mélodies. Vous maîtrisez aussi suffisamment l’instrument pour aider un novice à s’initier, et d’ailleurs, vu que vous êtes passionné, vous essayez de convaincre tous vos amis de se mettre au handpan !

Devenir un grand joueur de handpan

Pour cette étape ultime, il n’y a pas de recette miracle. Vous devez jouer, jouer, et jouer encore. Et bien entendu, avoir du talent !

Certains cours existent, qui aident à décortiquer les gestes des meilleurs mondiaux et apprendre de leur technique. En répétant indéfiniment, vous pouvez très certainement arriver à les copier, mais n’oubliez pas que pour faire partir vous aussi du cercle fermé des grands joueurs de handpan, vous devez être capable d’y ajouter votre touche personnelle, celle que vous avez développée à l’étape précédente.

EN BREF

Ne négligez surtout pas l’étape de découverte de votre instrument. C’est celle qui fait la différence entre ceux qui jouent du handpan, et ceux qui disent qu’ils jouent du handpan.

La deuxième étape, pendant laquelle vous apprenez les gestes de base, peut parfois s’avérer frustrante. Ne vous démotivez pas, c’est la fondation nécessaire pour construire votre art !

À partir de la troisième étape, tout devient plus simple mentalement. On progresse rapidement, et on acquiert peu à peu ce sentiment agréable de ça y est, je sais vraiment jouer du handpan ».

La dernière étape… Soyons réalistes : peu de gens la franchissent et deviennent de grands musiciens. Mais c’est un véritable plaisir d’essayer de marcher dans les traces des plus grand, et lorsque l’on arrive à les suivre, la satisfaction est immense !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *